Share

Santé

Les questions de prévention, d’accès aux soins et de couverture territoriale de l’offre de soins sont au cœur des préoccupations de nos concitoyens - le Grand Débat National l’a montré en 2019 et plus encore la crise du Covid-19. L’année 2019 a, du reste, été marquée par une forte actualité en matière sanitaire qui a réinterrogé le rôle et la place des collectivités territoriales dans l’organisation et la territorialisation du système de soins.
La loi « Organisation et transformation du système de santé » (OTSS) qui a été promulguée le 24 juillet 2019 constitue l’une des concrétisations du plan « Ma Santé 2022 », annoncé par le président de la République en septembre 2018. Elle a pour objectif de rénover le mode d’accès aux études médicales, de renforcer les liens entre acteurs de la santé pour décloisonner la ville, l’hôpital et le médico-social et de mieux structurer l’offre de santé dans les territoires, en encourageant la constitution de projets de santé de territoire en lien avec les agences régionales de santé (ARS).
Face à la crise des urgences et de l’hôpital public et aux besoins des soignants, l’association renforcée des territoires au fonctionnement de l’offre de soins s’impose dans les prochaines années, au service d’un parcours sanitaire modernisé et d’un véritable projet territorial de santé (PTS). Les contrats locaux de santé (CLS) existants et à venir peuvent y pourvoir de même que les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), au sein desquelles les élus doivent avoir toute leur place.