Share
Numérique et innovation
Les Interconnectés

Agir face à l'urgence de l'illectronisme : découvrez le Manifeste des Interconnectés !

12/02/2020

Le Réseau des Interconnectés, avec France urbaine et l'AdCF, a dévoilé son Manifeste « Agir face à l'urgence de l'illectronisme » le 12 février lors de son Forum organisé à Lyon.

Lors du Forum des Interconnectés organisé à Lyon les 12 et 13 février 2020, le Réseau des Interconnectés, avec France urbaine et l'AdCF, a dévoilé son Manifeste intitulé « Agir face à l'urgence de l'illectronisme ».

Ce dernier a été remis à Cédric O, secrétaire d'Etat chargé du numérique, notamment par Céline Colucci, Déléguée générale des Interconnectés, deux co-présidents de la commission "Numérique et innovation" de France urbaine, Karine Dognin-Sauze, vice-présidente de la Métropole du Grand Lyon et Francky Trichet, adjoint au maire de Nantes, de Constance Nebbula, adjointe au maire d'Angers et conseillère communautaire d'Angers Loire Métropole et de Jacques Oberti, président du SICOVAL.

La difusion rapide des technologies (intelligence artificielle, robotisation…) et la dématérialisation des échanges, particulièrement pour les services publics, sont aujourd’hui source d’inquiétude et de risque de relégation pour les 13 millions de Français qui sont éloignés du numérique. Cette situation est alarmante.

Elle exige de construire une démarche nationale fondée sur des dispositifs territoriaux ambitieux pour guider vers l’autonomie celles et ceux qui le peuvent, et proposer un accompagnement soutenu pour les plus fragiles. Le Défenseur des droits a alerté récemment sur les craintes de perte de droits ou de non accès à leurs droits que comporte, pour les personnes les plus vulnérables, la méconnaissance du numérique.

Les acteurs de France urbaine et de l’Assemblée des Communautés de France (AdCF) rassemblés au sein des Interconnectés, s’engagent pour répondre à ce nouveau défi sociétal. Animé par un esprit ouvert et de co-construction, ce Manifeste est l’expression des convictions que le réseau souhaite porter à la connaissance de l’ensemble des parties prenantes dans l’émergence d’une société numérique inclusive, et, au premier chef, des pouvoirs exécutifs et législatifs.