Share
Cohésion territoriale

Signature du Contrat de réciprocité entre le Pays de Retz et Nantes Métropole

18/04/2019
Contrat - Nantes Métropole - villes - territoires - metropoles

Johanna Rolland, Maire de Nantes, Présidente de Nantes Métropole et du Pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire et Bernard Morilleau, Maire de Sainte-Pazanne, Président du Pôle d’équilibre territorial et rural du Pays de Retz, sont convaincus que l’avenir de la France s’invente dans les territoires, "l’alliance des territoiresest une solution pour porter un nouveau modèle de développement et donner corps à la coopération entre l’urbain, le périurbain et le rural. Ce contrat de réciprocité signé le 10 avril 2019 est donc l’outil et la traduction d'une volonté politique de développer des coopérations et des partenariats entre Nantes Métropole et le Pays de Retz tout en étant attentifs aux évolutions qui les traversent, ainsi qu’aux besoins des citoyens qui les habitent.

Le Pays de Retz et Nantes Métropole en signant ce contrat de réciprocité permettent d’apporter des réponses aux besoins des habitants et des acteurs socio-économiques qui vivent, se déplacent, échangent depuis toujours en ignorant les frontières administratives. Ce contrat entend également répondre aux enjeux de transition écologique.
L’objectif sur ces territoires en mouvement, dans le respect des compétences de chacun, sans désigner de chef de file, et de faire naître des projets concrets, de mettre en oeuvre de nouvelles solutions opérationnelles aux problématiques quotidiennes, qu’elles soient liées à la mobilité, l’alimentation ou le développement économique et le tourisme des deux territoires.

Des engagements mutuels
→ Animer cette démarche de coopération dans le temps et mettre en oeuvre les projets opérationnels : mobiliser l’ingénierie et les budgets nécessaires, mettre en place une gouvernance politique et technique adéquate.
→ Se réunir une fois par an afin de faire un point d’avancement sur les actions inscrites au contrat

Cette démarche, initiée par les deux territoires, a vocation à être conduite en partenariat avec l’État, le Département de Loire-Atlantique, la Région des Pays de la Loire, car elle contribue de fait à la cohérence entre les politiques publiques et à la cohésion entre les territoires.

4 axes stratégiques de coopération

1 - La mobilité : toujours plus de mobilités domiciles-travail…et de voitures dans les deux sens
Parce que 35 000 déplacements sont réalisés chaque jour par les habitants du Pays de Retz vers Nantes Métropole et pas moins de 11 000 déplacements dans le sens inverse, pour les habitants de Nantes Métropole vers le Pays de Retz, les mobilités sont un axe stratégique de coopération.
Pour l’essentiel réalisés en voiture, les déplacements concernent la D751, la D178, l’A83 ou encore le périphérique, sans cesser de croître ces dernières années.
Ainsi, les enjeux identifiés comme communs aux deux territoires sont :

✔ Fluidifier l’accès à la métropole nantaise
✔ Développer le covoiturage
✔ Promouvoir l’intermodalité et la multimodalité
✔ Améliorer la desserte de l’aéroport
✔ Assurer la continuité des liaisons cyclables
✔ Améliorer la lisibilité et l’accessibilité aux services de mobilité
✔ Poursuivre les échanges autour de la problématique des franchissements de Loire

Premières actions identifiées en associant les maîtres d’ouvrage concernés, la Région, le Département et l’État :
→ Afin de fluidifier l’accès à la métropole nantaise, lancement d’une étude sur l’expérimentation de voies de circulation dédiées au covoiturage et aux véhicules non polluants sur quatre grandes voiries d’accès à la centralité métropolitaine, dont deux concernent le Pays de Retz : route de Pornic et A83. L’État apportera une participation sur ce projet au travers du Programme d’investissement d’avenir (PIA).
→ Soutien par Nantes Métropole de la candidature de la Communauté de communes de Grand Lieu au plan vélo de l’Ademe
→ Association du Pays de Retz au comité de pilotage élargi du schéma directeur d’accessibilité tous modes du secteur de Nantes Atlantique

2 - Une alimentation durable basée sur un système économique performant
A l’heure du tournant local, l’alimentation est un enjeu prépondérant pour assurer le bien-être et la santé de tous.
Le Pays de Retz bénéficie d’une agriculture diversifiée reconnue, portée par plus de 1 000 exploitations et par la présence d’entreprises de transformation emblématiques. Côté métropole nantaise, l’émergence du pôle Agropolia, le transfert du Marché d’intérêt national et la création du Technocampus Alimentation ont donné une nouvelle impulsion à la filière agroalimentaire. La filière se transforme ainsi dans son ensemble
pour répondre à de multiples enjeux et les complémentarités de savoir-faire pourront à l’avenir déterminer une forme de réponse locale pour un bassin de consommation alimentaire en croissance de près de 800 000 habitants.

3 pistes de travail sont à creuser plus particulièrement :

✔ Le transfert du MIN à Rezé est une opportunité à saisir pour organiser et valoriser la production, la transformation et la consommation locales.
✔ La sensibilité des communes du Pays de Retz comme de la métropole nantaise à la question d’une restauration scolaire locale et de qualité est un levier pour construire des actions ensemble.
✔ La relocalisation des outils de transformation pour permettre notamment à la filière bio locale d’augmenter ses débouchés dans la restauration collective, et notamment l’appui sur l’atelier de transformation La Fée au Duc.

1ères actions associant les partenaires concernés :

• Participation active du Pays de Retz aux quatre groupes de travail mis en place par Nantes Métropole dans le cadre de la mise en oeuvre de son projet alimentaire territorial, en accord avec les territoires voisins : MIN et logistique de l’approvisionnement local/Restauration scolaire/Gaspillage alimentaire/Faisabilité de la relocalisation d’outils de transformation locaux
• Animation par le Pays de Retz de l’atelier restauration scolaire
• Travail spécifique à mener dans le cadre de l’implantation du MIN à Rezé
 
3 et 4 L’économie et le tourisme
constituent les 2 derniers axes stratégiques qui feront l’objet de d’échanges entre Nantes Métropole et le Pays de Retz, avec par exemple :
✔ un travail pour mobiliser les entreprises basées sur la métropole nantaise en faveur du télétravail ; il s’agira d’identifier les télétravailleurs potentiels et possibilité d’envisager une action sur le télétravail.
✔ Lancer une réflexion autour de la structuration et des débouchés d’une filière bois-énergie
✔ Ou partager des stratégies touristiques entre le Pays de Retz, Nantes Métropole et le Voyage à Nantes pour identifier des actions partenariales
✔ ou enfin mobiliser les communes concernées dans le Pays de Retz par Débord de Loire pour animer les quais et berges.
 

Signataires du Contrat de réciprocité
Bernard Morilleau, Maire de Sainte-Pazanne, Président du Pôle d’équilibre territorial et rural du Pays de Retz, 1er Vice-président de Pornic Agglo Pays de Retz
Johanna Rolland, Maire de Nantes, Présidente de Nantes Métropole et du Pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire
Johann Boblin, Maire de La Chevrollière, Président de la Communauté de communes de Grand Lieu
Jean-Michel Brard, Maire de Pornic, Président de Pornic Agglo Pays de Retz
Yannick Morez, Maire de Saint-Brevin-les-Pins, Président de la Communauté de communes Sud Estuaire
Claude Naud, Maire de Corcoué-sur-Logne, Président de la Communauté de communes Sud Retz Atlantique
En présence de Claude d’Harcourt, Préfet de région Pays de la Loire, Préfet de Loire-Atlantique